Pub

Dernières news

Le Gabon dévoile la mascotte officielle de la 31e Coupe d'Afrique des Nations.

La panthère noire Samba a fait ses premiers pas en tant que porte-étendart du plus grand événement sportif du continent

Le Président de la République Gabonaise,  Ali Bongo Ondimba a pris part à la cérémonie de présentation de Samba, la mascotte officielle de la 31e Coupe d'Afrique des Nations qui doit se tenir début 2017 au Gabon.

Dans le stade de Franceville pavoisé aux couleurs nationales par des milliers de supporteurs venus encourager leur équipe, la panthère noire Samba a fait ses premiers pas en tant que porte-étendart du plus grand événement sportif du continent. Symbole même de la puissance et de la grâce, elle accompagnera en toute fraternité les joueurs et le public sur les pelouses de l'exploit, des actuels éliminatoires jusqu'à la phase finale organisée à Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem du 14 janvier au 5 février 2017. « Le football, plus qu'aucun autre sport, favorise la cohésion et affirme l'égalité de tous dans l'effort, a indiqué le Chef de l'Etat. Des valeurs qui sont au cœur de ma vision pour le Gabon ».

Maillot jaune, short bleu, toutes griffes dehors et pouce en l'air, la féline ambassadrice de la CAN devra fédérer toutes les énergies et toutes les passions. Son nom, Samba, déjà passé à la postérité internationale après un long cheminement dans l'histoire des peuples bantous, des côtes africaines aux rivages du Brésil, annonce la chaleureuse hospitalité à la Gabonaise.

Questions-réponses : Prononcé du verdict dans l’affaire 

Le Procureur c. Jean-Pierre Bemba Gombo le 21 mars 2016 

1. QUI EST JEAN-PIERRE BEMBA GOMBO ? 

Jean-Pierre Bemba Gombo est un ressortissant congolais, né à Bokada, dans la Province d'Equateur, en République démocratique du Congo (RDC). M. Bemba est un ancien vice-président de la RDC. 

M. Bemba était le président du Mouvement de Libération du Congo (MLC), un mouvement établi en 1998 avec l’objectif de renverser le Gouvernement à Kinshasa. En sa qualité de Président du MLC, il était également le commandant en chef de la branche militaire du MLC, l’Armée de Libération du Congo (ALC), et le chef de file de l'organisation, ainsi que la source de son financement, ses buts et ses objectifs. 

En octobre 2002, à la demande de l'ancien président de la République centrafricaine (RCA) Ange-Félix Patassé, et pour le soutenir, M. Bemba a ordonné le déploiement de trois bataillons du MLC, composés d’environ 1 500 hommes, vers la RCA pour contrer les forces loyales à l'ancien chef d'état-major des Forces armées centrafricaines, le général François Bozizé. 

M. Bemba a été arrêté le 24 mai 2008 par les autorités belges, en vertu d'un mandat d'arrêt délivré par la CPI, et a été remis à la Cour le 3 juin 2008. Suite à la confirmation des charges à son encontre le 15 juin 2009, son procès a débuté le 23 novembre 2010. 

Dieu est capable de te faire sourire encore ! (God Will Make You Laugh Again) !

Genèse 21 : 6 «Et Sara dit : Dieu m’a fait un sujet de rire ; quiconque  l’apprendra rira de moi».

La 3ème édition du Symposium de l’Eglise Foi Audacieuse Internationale a eu lieu du 19 au 21 février 2016 au Riverside Centre dans la ville de Derby, au Royaume Uni de Grande Bretagne. Sous la responsabilité du pasteur Didier Mesa H. Kuku, cette manifestation religieuse annuelle depuis 2014 qui se veut internationale a connue son animation par deux prédicateurs de choix. Venu de loin en Afrique centrale, l’’Apôtre Zeh Roger de Yaoundé au Cameroun et de près à Londres le Révérend Sam Sunday Adeosun du Nigeria  déjà présent en pour les deux premières éditions.

La simple idée que l'année 2016 se termine sans la moindre élection hante les esprits. Comment, alors, débloquer le processus électoral dans l'impasse ? La Majorité Présidentielle tient toujours au projet d'un dialogue politique national fondateur. Le G7 propose des négociations directes pour régler la question du Président intérimaire, le cas échéant. L'UDPS en appelle encore à un dialogue sous médiation internationale dans le format de l'Accord-cadre d'Addis-Abeba. La Dynamique de l'Opposition ne jure que par le respect absolu de la Constitution. Il semble, selon certaines indiscrétions, que l'on s'achemine vers une solution qui aurait l'avantage de couper la poire en deux, de façon à permettre la tenue des élections apaisées. Entre l'intransigeance des uns et des autres, il y a lieu de trouver le juste milieu. Pour Londres, le juste milieu, c'est la Résolution 2211 du Conseil de Sécurité de l'ONU.   

Sous-catégories

Nos partenaires

1403869206 Création site Internet