Pub

Dernières news

UNE TRIPARTITE KABILA, SASSOU ET LAURENCO

Les présidents de la République sœur du Congo, Monsieur Denis Sassou Nguesso et celui de l’Angola, monsieur João Lourenço se trouvent à Kinshasa depuis mercredi matin ou ils participent à une réunion tripartite avec joseph Kabila, président de la république démocratique du Congo. D’après des sources officielles, trois points ont figurent à l’ordre du jour de ce mini sommet, à savoir l’état du processus électoral en RDC,le rapatriement vers chez eux des congolais refugies en Angola après avoir fui les exaction des miliciens opérant sous le label Kamwina Nsapu,chef coutumier tué en Aout 2016 par les forces gouvernementales à Dibaya, près de la ville de kananga chef lieu de la province du kasai orientale.

MACHINE A VOTER : JEAN PIERRE KALAMBA RÉPOND A NIKKI HALEY

Les propos de Madame Nikki Halley ; Ambassadrice des USA à l’ONU, sur son rejet de la machine à voter que compte utiliser la CENI pour compiler les résultants des élections du 23 décembre 2018 suscitent une grande polémique en RDC. LA MAJORITÉ AU POUVOIR dénonce alors que l’opposition approuve l’Américaine. Mais qu’on pense la CENI ? EN L’absence de son président Corneille Naanga au pays, jean pierre kalamba, Rapporteur de la centrale électorale congolaise a répondu à cette question du Dépêche Edtv au cours d’un duplex mercredi 14 février 2018 Pour lui c’est claire, le rejet de la machine à voter va retarder la tenue

Allocution de l’Ambassadeur Nikki Haley prononcée à l'occasion d'une réunion sur la formule Arria ouverte du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la République démocratique du Congo.

Au nom des États-Unis, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée équatoriale, de la France, de la Suède, du Royaume-Uni et des Pays-Bas, je vous remercie tous pour vos exposés. Notre présence à ce rassemblement envoie un message fort d'engagement à des élections inclusives et crédibles en République Démocratique du Congo le 23 décembre 2018. Nous sommes réunis unis dans notre désir d'aider la RDC à faire avancer sa première transition pacifique et démocratique du pouvoir. Notre intérêt pour des élections libres, équitables et crédibles commence par s'assurer que le gouvernement de la RDC représente véritablement et reflète la volonté du peuple congolais. Mais il s'agit aussi de s'attaquer à une situation politique, humanitaire, et économique qui s'aggrave au Congo

MOT DES PRÊTRES, RELIGIEUX ET RELIGIEUSES KINOIS A L’OCCASION DE LA CÉLÉBRATION DES OBSÈQUES DES VICTIMES DE LA MARCHE PACIFIQUE DES CHRÉTIENS du 21 Janvier 2018.

Eminence Cardinal Archevêque ; Excellences Messeigneurs les Evêques Auxiliaires, Distingués invités, Nous prenons la Parole au nom du presbyterium et de tous les consacrés œuvrant dans l’archidiocèse de Kinshasa pour nous adresser au pouvoir actuel de notre pays à l’occasion des funérailles ecclésiastiques des victimes de la marche pacifique des chrétiens du 21 Janvier 2018. Il est vrai que nous nous sommes rassemblés aujourd’hui pour prier en faveur de ces derniers morts dont une fille qui se préparait à se consacrer à Dieu pour servir les pauvres. Il est aussi vrai que lorsque nous pleurons ces morts du 21 Janvier, nous sentons

Sous-catégories

Nos partenaires