Pub

Dernières news

Hong Kong est en tête tandis que Kinshasa monte en flèche sur l'échelle de la 22ème Enquête sur le coût de la vie effectuée par Mercer (www.Mercer.com)

Luanda reste l'une des villes les plus chères pour les employés expatriés.

Johannesburg baisse de quatorze places et Le Cap (Cape Town) de huit places comparativement à l'enquête de 2015.

Malgré les marchés mondiaux volatiles et les problèmes de sécurité toujours plus préoccupants, les organismes continuent à tirer parti de stratégies d'expansion mondiale afin de rester concurrents et de croître. Pourtant, peu d'organismes sont préparés aux défis que les événements mondiaux posent à leurs affaires, y compris l'impact sur le coût des packages offerts aux expatriés. La 22ème enquête de Mercer sur le coût de la vie trouve que les facteurs tels que les fluctuations monétaires, l'inflation des coûts des biens et services et l'instabilité des prix du logement contribuent au coût de la rémunération des employés expatriés en mission internationale.

 

Prends le courage historique et patriotique de quitter avec honneur et dignité le pouvoir. 

Excellence Mr Le Président de la République,

C’est avec un grand plaisir, une fermeté patriotique, que nous, forces vives, sociales et politiques du Sud Kivu, nous nous permettons de vous adresser le présent mémorandum en cette période cruciale de la nation congolaise, la nation de nos pères, le pays de nos ancêtres, notre pays à nous tous, la RDC.

Excellence Mr Le Président de la République,

C’est depuis plusieurs années maintenant que nous suivons avec grande inquiétude toutes les manœuvres politiques dilatoires montées par vos collaborateurs membres de votre famille politique, la majorité dite présidentielle, en vue de vous maintenir à tout prix au pouvoir et ce, en violation flagrante de la constitution de notre pays.

Excellence Mr Le Président de la République,

Menaces de plusieurs pays contre Joseph KABILA.

De l'Union Européenne...

Jeudi 12 mai, au lendemain de la décision de la Cour constitutionnelle, Paris a appelé Kinshasa à se consacrer prioritairement "à la préparation active et de bonne foi des élections, seule source de légitimité populaire".

La Grande Bretagne s'est exprimée quant à elle via son envoyée spéciale pour la région des Grands Lacs, Danae Dholakia, vendredi 13 mai:

COMMUNIQUE DE PRESSE N°005/PNC/SecrET/05-2016

  1. Le Mouvement Politique « Prenons Nous en Charge » PNC en sigle, a pris connaissance de l’arrêt du 11 Mai dernier de la cour constitutionnelle de la RDCongo, sur base de la saisine des députés de la majorité présidentielle pour l’interprétation de l’article 70, alinéa 2 de la constitution, qui stipule : «… A la fin de son mandat, le Président de la République reste en fonction jusqu’à l'installation effective du nouveau Président élu… ».
  2. A travers cet arrêt, la Cour Constitutionnelle autorise le Président Joseph KABILA à rester au-delà de son mandat, déclarant : « Suivant le principe de continuité de l’état et pour éviter le vide à la tête de l’état, le Président actuel reste en fonction jusqu’à l’installation effective du nouveau Président élu ».
  3. Le « PNC » déclare et considère que cet arrêt anticonstitutionnel ne s’applique pas sur les institutions de la République et n’engage que ses auteurs et ses bénéficiaires.

Sous-catégories

Nos partenaires