Pub

Dernières news

Attaques criminelles contre les populations civiles en République du Congo. Les Français doivent savoir. Le gouvernement doit sortir du silence. 

Monsieur le Président de la République,

Le 4 avril 2016, falsifiant comme d’habitude le résultat des urnes, la Cour constitutionnelle de la République du Congo, aux ordres, valide la réélection à la Présidence de la République du candidat Denis Sassou Nguesso, au pouvoir depuis 32 ans. Préparé à ce coup d’État électoral, cette fois, le peuple congolais est prêt à amplifier sa résistance pacifique et à poursuivre sa désobéissance civile. La réponse du système militaro-politique congolais est également prête depuis des mois. Elle consiste à désigner le sud de la ville et du pays comme foyers d’invisibles et insaisissables ennemis intérieurs.

Dans la nuit du 4 avril 2016, les tirs à l’arme lourde ciblant les populations civiles ont déjà commencé sur les quartiers sud de Brazzaville. Quelques heures plus tard, les habitants sont chassés de leur maison et déplacés au nord de la ville. Le lendemain débutent les bombardements des villages du Pool (sud du Congo). Les premières images de cadavres commencent à circuler sur les réseaux sociaux.

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Jaynet Désirée Kabila Kyungu est la sœur jumelle de Joseph Kabila, président de la République démocratique du Congo. Connue pour son sérieux et sa discrétion, elle a été élue au Parlement en novembre 2011 et a pris ses fonctions en février 2012. Elle préside la Fondation Laurent-Desiré Kabila, qui porte le nom de son père, et détient Digital Congo, un conglomérat de télévision, Internet et radio. En 2015, le magazine Jeune Afrique estimait qu’elle était devenue « la personne la plus influente de l’entourage du président ».

Dans les données de Mossack Fonseca  Société offshore détenant des participations dans le secteur congolais des communications sans fil

 

COMMUNIQUE DE PRESSE  N°003/PNC/SecrET/03-2016

  1. La plateforme Politique « Prenons Nous en Charge » PNC en sigle fait un triste constat de l’impossibilité technique d’organiser des élections présidentielles et législatives selon les prescrits constitutionnels, à savoir en novembre 2016. Plusieurs experts le confirment et la CENI, institution technique attitrée, en a fait une communication officielle.
  2. Le « PNC » déplore le fait que cette situation a été voulue et instrumentalisée par la CENI et le gouvernement de monsieur Joseph KABILA. Plusieurs indicateurs ont démontré la mauvaise fois de celui-ci, dans l’obligation d’organiser des élections dans les délais constitutionnels. Nul ne peut se faire prévaloir de ses propres turpitudes. A savoir :

Fiston Mwanza Mujila est le premier écrivain francophone à remporter le prestigieux prix Etisalat.

LAGOS, Nigeria, 30 mars 2016/ -- Le samedi 19 mars 2016, le poète et romancier Fiston Mwanza Mujila a remporté le prix Etisalat de littérature 2015 (http://Prize.Etisalat.com.ng) pour son premier roman, Tram 83. Écrit en français, Tram 83 a été traduit en anglais par Roland Glasser et publié par Deep Vellum. L'auteur de 35 ans est le premier écrivain francophone à remporter le prestigieux prix Etisalat, le premier prix panafricain récompensant les premiers ouvrages de fiction d'auteurs africains.

La victoire de Fiston Mujila a été annoncée par le président du jury, Ato Quayson, lors de la cérémonie de remise des prix organisée à l'Intercontinental Lagos Hotel à laquelle ont assisté plus de 30 millions de téléspectateurs dans toute l'Afrique grâce à la retransmission en direct sur Hip TV. L'évènement a également été retransmis en direct sur Internet.

Mujila a reçu un chèque de 15 000 £ (environ 20 000 €), un Meisterstück Montblanc orné d'une gravure ainsi qu'un iPhone 6S. Il aura également la possibilité de prendre part à la Etisalat Fellowship, d'une valeur de 13 000 £ (environ 17 000 €), à la prestigieuse université d'East Anglia, au Royaume-Uni, sous la houlette du professeur Giles Foden.

Né à Lubumbashi, en République Démocratique du Congo, en 1981, Mujila a étudié la littérature et les sciences humaines à l'université de Lubumbashi. Il réside aujourd'hui à Graz, en Autriche, ou il prépare un doctorat en langues romanes. Il a remporté de nombreuses accolades pour ses talents d'écrivain, dont une médaille d'or aux 6e Jeux de la francophonie à Beyrouth ainsi que le prix du meilleur texte de théâtre (Théâtre d'État de Mayence) en 2010. Ses écrits font écho à la volatilité du climat socio-politique congolais depuis l'indépendance du pays.

Sous-catégories

Nos partenaires

1403869206 Création site Internet