Pub

Dernières news

Journées Diocésaines des Jeunes: plus de 15000 jeunes de la région de grands lacs attendus à Goma.

Plus de 15000 jeunes venant du Rwanda, Uganda, Kenya, Burudi, de la Tanzanie ainsi que ceux venant des diocèses de Goma, Bukavu et Beni-Butembo sont attendus à Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu ou il participeront à la 10 ieme édition des Journées Diocésaines des Jeunes JDJ qui aura lieu entre le 22 et 26 Mars 2018.

L'annonce vient d'être faite ce jeudi 15 mars par  l'abbé Gabriel  Hangi Homonié de la maison des jeunes de Goma dans conférence de presse en prélude de ce forum régional qui prêche la paix, le vivre ensemble, et tant d'autres valeurs qui seront transmises durant ces quatre jours à travers la musique, le théâtre, la poésie et tant d'autres activités.

Représenté par le ministre de jeunesse Adelle Bazizane, le gouvernement provincial du Nord-Kivu a assuré que différents moyens entre et autre la restauration des jeunes attendus durant ces trois jours et autres ont déjà été mis à la disposition de l'équipe organisatrice des JDJ.

WALIKALE: Nouveau mouvement de déplacement massif de la population.

Plusieurs familles des populations de Nyamaboko village situé à l’extrême Est du territoire de Walikale dans la partie Ouest -sud de la province du Nord-Kivu se déplacent vers le groupement de Walowayungu.

En cause ; ces familles ont fui les affrontements entre les FARDC et les éléments des groupes armés de Mai Mai APCLC qui œuvrent dans cette partie de la province du Nors-Kivu.

Des sources proches de la société civile, ces déplacés internes traversent de pires situations humanitaires dans des familles d’accueils où ils sont à la merci des intempéries.

Kinshasa : les obsèques de Rossy Mukendi renvoyer signe die pour une seconde autopsie.

Rossy Mukendi, jeune militant Congolais succomber le 24 février dernier à Lemba lors de la marche pacifique organisée par le Comité Laïc de Coordination. Sa dépouille mortelle devrait être exposé ce jeudi 15 Avril 2018 à la foire internationale de Kinshasa est bloquée par le tribunal de la Garnison de Matete enfin d'effectuer une autre autopsie.

Rappelons que, sa famille biologique et scientifique ainsi que tant d'autres Congolais assoiffés de la démocratie étaient prêts pour accompagner celui qu’ils qualifient déjà comme un des Héros de la démocratie dans notre pays.

De son côté, Ben José, Coordonnateur du mouvement citoyen engagement citoyen pour le changement exige un délai de 2 jours pour l'autopsie et accuse une main noire qui semblerait être derrière ces funérailles pour accentuer des manœuvres dites dilatoires a-t-il annoncé à Edtv.

 

ENSEMBLE DE KATUMBI, UN PÉTARD MOUILLE.

Candidature de Katumbi : un pétard mouillé Billets de banque à la rescousse, Moïse Katumbi a réussi à faire adouber sa candidature à la présidentielle par tous les applaudisseurs automatiques qu’il avait invités à sa messe noire de Jonesbourg. Faut-il le blâmer ? A Limete, on dit non. Est-ce une stratégie ? est-ce par reconnaissance ? Mais toujours est-il qu’en privé, plusieurs partisans du Rassemblement accusent Moise Katumbi de vouloir faire imploser le mouvement laissé par Etienne Tshisekedi le père de la démocratie de la RDC. Ces mêmes milieux soutiennent que cette volonté de nuire au Rassemblement ne réussirait pas. Ils soutiennent même que sa candidature n’ira pas loin. Pour eux, Moise Katumbi n’est pas propre. C’est un homme englué dans la mal gouvernance avec en prime le pillage des ressources minières du pays quand il était gouverneur du Katanga. Selon ces milieux, Katumbi est un affairiste qui

Sous-catégories

Nos partenaires