Pub

Dernières news

WhatsApp : vous aurez désormais une heure pour effacer vos messages

La dernière mise à jour de WhatsApp laisse plus de temps aux utilisateurs pour effacer un message envoyé par erreur.

Une message erroné trop vite envoyé ou expédié à un mauvais contact, cela peut arriver. Depuis le mois d’octobre, WhatsApp laissait un peu plus de 8 minutes pour revenir sur ses pas et supprimer un message envoyé par erreur. Cette fonctionnalité nommée “Delete for everyone” a désormais été revue et passe à un laps de temps plus conséquent, à savoir précisément 1 heure, 8 minutes et 16 secondes. La mise à jour n’est pour l’instant disponible que sur iOS (elle ne devrait pas tarder sur Android) et permet même aux utilisateurs qui sont hors ligne de bénéficier d’un délai de 24 heures pour supprimer un message envoyé par accident. Pratique quand on est à l’étranger, par exemple.

Nord Kivu: Un nouveau site d'inhumation inauguré par le gouvernement provincial.

Peut-être une piste de solution dans la profanation de tombe en ville de Goma et les  environs ; en effet un cimetière moderne vient de voir le jour à Kibati dans le territoire de Nyiragongo a 10 km dans le nord de la ville de Goma chef-lieu du Nord-Kivu et dont l'inauguration a eu lieu ce lundi 12 mars 2018.

Pour le ministre provincial des affaires foncières , Carly NZANZU KASIVITA qui au nom du Gouverneur de cette province en mission de service, ces nouveaux cimetières pourront être la solution au problème d'inhumation qui s'observe ce dernier temps dans la ville de Goma et ses environs raison pour laquelle il a demandé à la population de se l'approprier en guise de respect au morts.

 

Fraude minière au Nord Kivu,

une quantité importante des wolframites a été stoppée dans la matinée de ce mardi au centre-ville de Goma précisément au rond point Instigo par la police de circulation routière.

La réunion de la création « D’ENSEMBLE de Moïse Katumbi » s'est soldée avec un scandale et a queue-de-poisson. Pendant que Katumbi s'adressait aux conclavistes, un homme s'est levé et s'est dirigé directement vers Katumbi en lui pointant le doigt en face et lui dit : « tu ne seras jamais président de la République Démocratique du Congo ». La sécurité a évacué Katumbi précipitamment de la salle et l'homme a été maitrisé. À suivre !

Sous-catégories

Nos partenaires